Installation permanente

Jean-Pierre Raynaud

Né en 1939 à Courbevoie.
Vit et travaille à Paris.
Après un diplôme d’horticulteur, Jean-Pierre Raynaud entame au début des années 1960 une carrière de sculpteur avec pour mediums particuliers des panneaux de sens interdits, des pots de fleurs et du carrelage blanc aux joints noirs : des matériaux simples de la vie quotidienne auxquelles il restera fidèle et qui deviendront, par la suite, les éléments immédiatement reconnaissables de son œuvre.

Les années 1970 et 1980 lui offrent une reconnaissance internationale, jusqu’à représenter la France à la Biennale de Venise en 1993 et y obtenir le Prix d’honneur.
Il se voit également confier la réalisation d’une carte du ciel sur l’ensemble du toit de la Grande Arche de La Défense et l’un de ses pots doré ornera pour dix ans le parvis du Centre Pompidou à Paris.

En parallèle de sa production de plasticien, Jean-Pierre Raynaud poursuit une réflexion sur l'espace architectural en construisant, pendant plus de deux décennies, sa propre maison à La Celle Saint-Cloud qu’il finira par détruire, puis une mastaba à La Garenne-Colombes, œuvre qu'il habitera aussi.

Son œuvre 'Cibles' est installée dans la cafétéria de l’agence en 2021.
Galerie
Serge Le Borgne